UNE ÉNERGIE PROPRE GRÂCE À L’HYDROGÈNE

UNE ÉNERGIE PROPRE GRÂCE À L’HYDROGÈNE

Retour à notre impact

À l’heure où le monde est en quête croissante d’alternatives aux énergies fossiles, l’hydrogène s’impose rapidement comme une composante essentielle d’un avenir plus écologique. En permettant le stockage d’énergies vertes dans les cellules des batteries de véhicules électriques, l’hydrogène participe en effet à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Combiné au gaz naturel, il peut également contribuer à décarboner certains processus industriels.

Toutefois, il y a un problème : bien qu’il soit l’élément le plus simple et le plus présent dans l’univers, l’hydrogène pur n’existe naturellement qu’en faibles quantités sur Terre et doit donc être séparé des autres éléments auxquels il est associé. Actuellement, environ 95 % de l’hydrogène est obtenu à partir d’énergies fossiles, à l’aide de procédés émettant du dioxyde et du monoxyde de carbone.

Il existe heureusement une solution plus propre : l’hydrogène vert produit par électrolyse, c’est-à-dire par décomposition de l’eau en molécules d’hydrogène et d’oxygène au moyen d’électricité renouvelable qui ne génère pas d’émissions de gaz à effet de serre. L’entreprise H-Tec Systems (qui fait partie du groupe MAN Energy Solutions), implantée à Augsbourg, en Allemagne, et pionnière de ce domaine, conçoit et fabrique des électrolyseurs dédiés spécifiquement à la production de ce type d’hydrogène.

On peut voir la technologie développée par H-Tec en action à la « eFarm », un projet de mobilité axée sur l’hydrogène situé dans l’arrondissement de Frise-du-Nord, dans le Land allemand du Schleswig-Holstein. Plusieurs éoliennes géantes y produisent de l’électricité, elle-même convertie en hydrogène par cinq électrolyseurs H-Tec. Cet hydrogène est ensuite pressurisé puis transporté vers des stations de remplissage de cellules de batteries destinées à des bus, des camions et des voitures électriques.

Une partie de la chaleur émise par le procédé d’électrolyse est réinjectée dans le réseau régional de chauffage industriel et domestique. En fonction de l’emplacement de l’électrolyseur, néanmoins, cela n’est pas toujours possible. Quand bien même, l’autre partie du surplus de chaleur généré pour assurer une température fraîche et stable au procédé d’électrolyse reste à traiter. C’est la raison pour laquelle des aéroréfrigérants Güntner ont été installés sur le système de refroidissement présent sur le toit de chaque électrolyseur H-Tec. Il s’agit en l’occurrence d’aéroréfrigérants Flat COMPACT, Flat VARIO et V-shape VARIO.


« La difficulté consistait à trouver une solution efficace en énergie capable de faire profiter l’utilisateur final de toutes les économies de coûts rendues possibles par le procédé. Le ventilateur EC des aéroréfrigérants Güntner, associé à notre système de contrôle intelligent GMMnext, a parfaitement répondu à cette exigence et est désormais devenu la norme chez H-Tec. »

MANUEL BINGIESSER
TECHNICO-COMMERCIAL EPC, GÜNTNER


Le système de contrôle GMMnext recourt à une multitude de fonctions intelligentes pour garantir le bon fonctionnement des aéroréfrigérants, en particulier pour la dissipation de la chaleur. Ses avantages s’étendent bien au-delà de la simple réduction de consommation énergétique. Chaque nuit, un cycle de nettoyage est lancé pour retirer toutes les particules de poussière de la bobine de l’échangeur de chaleur, ce qui évite tout surplus inutile de consommation électrique et contribue à limiter le bruit, ce qui est appréciable, tout particulièrement la nuit.


« L’aéroréfrigérant Güntner est un élément essentiel et indispensable de nos électrolyseurs, et il est très facile à installer. Comme tous les aéroréfrigérants ont les mêmes dimensions, nous pouvons planifier une série d’électrolyseurs en sachant qu’il suffira de les brancher et qu’ils s’adapteront parfaitement. »

MARTIN LINDER
INGÉNIEUR DÉVELOPPEMENT, H-TEC


Martin Linder s’attend à ce que H-Tec continue d’étendre ses activités et de fabriquer des électrolyseurs toujours plus imposants. En mars 2022, le groupe MAN Energy Solutions a annoncé qu’il comptait investir près de 500 millions d’euros dans l’entreprise H-Tec. Toujours d’après le groupe, l’hydrogène devrait devenir l’une des plus importantes sources d’énergie primaire pour l’économie globale dans les cinq à dix prochaines années, à mesure que la décarbonation se poursuit.

« Nous sommes fiers de collaborer avec des partenaires tels que H-Tec sur le développement de l’infrastructure en hydrogène. En tant qu’entreprise, cela fait partie de notre responsabilité envers les générations futures. Chez Güntner, nous travaillons chaque jour en collaboration avec le secteur de l’énergie et nous pouvons observer les améliorations qui sont faites pour réduire la dépendance mondiale aux énergies fossiles. Nous fournissons également des aéroréfrigérants destinés à des systèmes au biogaz et à pompes à chaleur. Nous faisons donc entièrement partie de ces changements positifs », indique Manuel Bingiesser, Technico-commercial EPC chez Güntner.