Des conditions spécialisées pour une production vaccinale efficace

Des conditions spécialisées pour une production vaccinale efficace

Retour à notre impact

Depuis sa fondation en 1890, l’entreprise indonésienne PT Bio Farma combat les maladies. Aujourd’hui, elle joue un rôle clé dans la lutte contre la Covid-19 dans ce pays, quatrième mondial en nombre d’habitants.  
Créée à l’origine par l’administration des Indes orientales néerlandaises en tant que centre national pour la mise au point de vaccins, elle n’a cessé de se développer au cours des décennies suivantes, jusqu’à figurer parmi les acteurs majeurs du marché mondial des vaccins au début du XXe siècle. Aujourd’hui, cette entreprise publique est le premier fabricant de vaccins d’Asie du Sud-Est, avec une production annuelle de 3,2 milliards de doses destinées à plus de 140 pays dans le monde. Sa production s’étend des vaccins contres les maladies virales telles que la rougeole, la poliomyélite et l’hépatite B, aux maladies bactériennes telles que la diphtérie, le tétanos et la coqueluche. Elle inclut également des sérums pour le traitement des morsures de serpents, du tétanos et de la diphtérie.

En 2018, PT Bio Farma a commencé la construction d’un nouveau bâtiment de six étages afin d’accroître ses capacités de production et de stockage. Comme l’explique David Widjanarko, Directeur national des ventes chez Güntner Indonésie : « C’était un gros projet, parce qu’il s’agissait de construire une nouvelle usine. Ce n’est pas si souvent qu’un groupe pharmaceutique construit un tout nouveau site de production. En général, ils se contentent d’agrandir les infrastructures existantes. C’était donc titanesque. » 

L’entreprise étant située à Bandung, en Java occidental, où la température en journée atteint régulièrement les 25 degrés Celsius, le refroidissement de la nouvelle infrastructure était un élément déterminant à prendre en compte.
« Les vaccins sont des produits très fragiles », indique M. Rahardja Yangky, propriétaire de DLM Resto Services, l’entreprise d’installation du système de réfrigération. « Le refroidissement est primordial de bout en bout du processus, de la température des matières premières à celle de la zone de production et de la salle de stockage final. Certains produits doivent rester sous une atmosphère de stockage à température et à humidité contrôlée. »

 


« Le refroidissement est primordial de bout en bout du processus, de la température des matières premières à celle de la zone de production et de la salle de stockage final. »

Mr Rahardja Yangky
propriétaire DE DLM Resto Services


Des représentants de PT Bio Farma ont visité les installations de Güntner à Pasuruan, en Java oriental, afin d’obtenir des explications détaillées sur les équipements Güntner et d’être rassurés quant à leur niveau élevé de qualité et de certification. Au total, Güntner a fourni 46 dispositifs Cubic VARIO de refroidissement d’air pour assurer le contrôle de la température des zones de production et de stockage du nouveau bâtiment, ainsi que quatre dispositifs spéciaux haute performance de refroidissement d’air pour le contrôle de l’humidité.

À l’époque, personne ne se doutait à quel point ce nouveau bâtiment s’avérerait crucial pour la santé de la population indonésienne. Début 2020, alors que la pandémie de coronavirus commençait à se répandre sur l’ensemble du globe, la création et le stockage de vaccins contre la Covid-19 sont devenus des priorités de premier ordre pour PT Bio Farma. Le rôle joué par l’entreprise dans la gestion de cette crise a été approuvé officiellement en août 2020, lorsque le président indonésien Joko Widodo a visité les nouveaux locaux où les scientifiques s’affairaient à la mise au point d’un nouveau vaccin. Le fait que ce nouveau bâtiment ait permis à l’entreprise de disposer de son propre laboratoire sur le même site que ses infrastructures de production et de stockage s’est révélé particulièrement important. 
En janvier 2021, le président Widodo a été le premier Indonésien à se faire vacciner contre la Covid-19, marquant ainsi le coup d’envoi d’un ambitieux programme de vaccination visant 181 millions d’Indonésiens. En mars, le nouveau bâtiment était devenu le principal centre de stockage de vaccins du pays, abritant sous son toit, à une température optimale, plus de 49 millions de doses du vaccin chinois Sinovac Biotech ainsi que le vaccin britannique AstraZeneca contre la Covid-19. 

À l’avenir, PT Bio Farma commencera également à produire son propre vaccin, avec 250 millions de doses annuelles prévues. La contribution de l’entreprise à la lutte contre le virus est inestimable. Comme le rappelle le ministre indonésien de la Santé, Budi Gunadi Sadikin : « Le vaccin est l’instrument qui, en plus de nous protéger nous, protégera nos familles, nos voisins, le peuple d’Indonésie et l’humanité tout entière. » 


« Le vaccin est l’instrument qui, en plus de nous protéger nous, protégera nos familles, nos voisins, le peuple d’Indonésie et l’humanité tout entière. »

Budi Gunadi Sadikin
Ministre indonésien de la Santé